Pinot Noir

HISTORIQUE

La variabilité génétique de ce cépage montre qu’il est très ancien. Séparé d’une ou deux générations seulement, il pourrait provenir de vignes sauvages sélectionnées et cultivées au moment de l’arrivée des Romains. Par après il aurait été répandu dans toute l’Europe sous le nom de Allobrogica. Au Moyen Âge, son histoire se confond avec celle des monastères qui contribuèrent à la renommée du vignoble bourguignon. Le croisement avec le Gouais Blanc est à l’origine d’une multitude de cépages parmi lesquels chardonnay, pinot blanc, gamay, aligoté, …

Le Pinot Noir est un cépage qui mute facilement et nous en trouvons ainsi plusieurs variantes. Le pinot gris par exemple est une mutation du pinot noir. Plus dramatique encore, il existe aussi une variante blanche du pinot noir, le Pinot Gouges.

Pinot Noir a ses origines en Bourgogne. Les Romains ont favorisé sa propagation en Europe, principalement dans les climats plus frais (Alsace, Champagne, Jura, Allemagne, Suisse, …). Plus tard, il a trouvé son chemin aussi dans les pays du monde nouveau: la côte Ouest des EU (Californie, Washington State, Oregon), le Chili, l’Afrique du Sud, l’Australie et la Nouvelle-Zéelande.

PHYSIONOMIE

– l’extrémité des jeunes rameaux présente une densité moyenne à forte de poils couchés
– rameaux adultes aux entre-noeuds à raies rouges
– les jeunes feuilles ont une couleur verte ou jaune
– les feuilles adultes affichent une couleur vert foncé voire très foncée. Elles sont entières, à trois ou à cinq lobes, avec un sinus pétiolaire peu ouvert voire fermé, et avec des lobes s’opposant vers la face inférieure en crête de coq. Les dents du limbe, qui présente un aspect tourmenté et fortement bullé, sont courtes. Sur la face inférieure, on remarque une faible densité de poils couchés.
– les baies du Pinot Noir sont de forme arrondie ou légèrement elliptique. Les grappes sont petites à très petites, et compactes, souvent sans ailes.

Comme la peau du pinot noir est très fine, c’est un cépage délicat, sensible aux principales maladies et en particulier au mildiou, au rougeot parasitaire, à la pourriture grise, et aux cicadelles (flavescence dorée).

Comme le Pinot Noir mute facilement, 50 clones sont homologués et cultivés dans les conservatoires d’Alsace, de Champagne et de Bourgogne. Au total 800 clones sont recensés.

DEGUSTATION

rouge rubis, plutôt translucide. Framboise, cerise, griotte pour le fruité. Pruneau, cuir, gibier, sous-bois, truffe en arômes secondaires.