Riesling

HISTOIRE

Nous remontons jusqu'à l'époque romaine pour trouver les premières traces de ce cépage. Un test ADN a révélé que le riesling est issu du métissage entre le gouais blanc (encore lui), le traminer (le cépage domestiqué les plus ancien) et une vigne sauvage (vitis vinifiera sylvestris). 

On ne connaît pas vraiment le chemin de chaque cépage protagoniste, mais in fine, les premiers métissages trouvent leurs origines en Rheinland. Cette région à l'Ouest du Rhin est maintenant encore la capitale mondiale du riesling, comprenant des appellations comme l'Alsace ou le Mosel-Saar-Ruwer.

Nous retrouvons le mot Rieslingen pour la première fois dans une facture du comte Jean IV de Katzenelnbogen qui a planté des vignes sur son château de Rüsselsheim, près de Frankfurt. Cette facture est remise par son administrateur (Deutsche Grundlichkeit). Malheureusement, le vendeur reste inconnu.

Le riesling s'étend vers le Rheinhessen et le Pfalz à la fin du 15ième siècle. L'Alsace aussi succombe à ce cépage à cette époque mais ce n'est que dans les années 1960 qu'il devient le cépage alsacien le plus important. Il a fallu beaucoup de temps dans cette région avant de reconnaître les qualités de ce cépage.

L'importance de ce cépage ne fait que grandir et après l'Europe (Allemagne, Autriche, Suisse, France, Italie), il prend aussi sa place à l'international. On trouve notamment depuis quelques décennies des vignobles de riesling aux Etats-Unis, au Canada mais aussi en Océanie, en Europe de l'Est et en Chine. Au total, ce sont plus de 50.000 hectares plantés dans le monde, dont une petite moitié en Allemagne.


PHYSIONOMIE
  • Bourgonnement vert-jaune cotoneux;
  • Jeunes feuilles jaunes à plages légèrement bronzées;
  • Rameau avec entre-noeuds rouges ou striés de rouge;
  • Feuilles adultes orbiculaires à 5 ou 7 lobes avec sinus pétiolaire à lobes chevauchants, des sinus latéraux profonds à fond en U, des dents moyennes convexes ou rectilignes, un limbe légèrement gaufré;
  • Grappes de petite taille. Baies petites et légèrement aplaties, vert-jaune à dorées piquetées de petits points noirs.


MOTS CLE DE LA DEGUSTATION

Granny Smith, hydrocarbures, produits de la ruche, fleur d'acacia, acidité