Loire

3000 domaines produisent 2000000 hectolitres de vin sur une superficie de 43000 hectares avec un rendement moyen de 46 hl/ha. Le climat est océanique à océanique-continental

Il est difficile de parler « du » vignoble du Val de Loire, tant il se caractérise par sa multitude de sous-sols et de climats

  • Le Pays Nantais est issu des roches éruptives et métamorphiques du Massif Armoricain, avec principalement du gneiss, des micaschistes, des roches vertes et du granite.
  • En Anjou, le sous-sol est composé principalement de schistes ardoisiers, de schistes gréseux et carbonifères ainsi que des roches volcaniques, toutes provenant du Massif Armoricain.
  • Entre Angers et Saumur, apparait la transition entre le socle ancien à l’ouest et le bassin sédimentaire à l’est.
  • En Saumurois et en Touraine, le sous-sol est composé de craie tuffeau et de sables et argiles à silex du Bassin Parisien.
  • En Berry et en Centre, le sol est composé de craie kimmerdigienne, marnes et silex

Cette diversité géologique contribue à l’apparition d’une multitude de sols aux expositions toutes différentes les unes des autres, influençant grandement le choix des cépages et les pratiques des vignerons. Nous touchons là à la notion de terroir mais aussi à l’interaction entre climat, sous-sol, cépage et l’humain en régisseur.