Menetou-Salon

62 domaines produisent 26820 hectolitres de vin sur une superficie de 535 hectares avec un rendement moyen de 50 hl/ha. Le climat est océanique dégradé

Menetou-Salon est un vignoble du centre de la Loire très ancien si l’on en croit les vieux écrits et documents concernant la seigneurie et châtellenie de Menetou-Salon. Le toponyme provient du 9ième siècle, du petit monastère de Sarlon, le « monasterium sarlonis ».

On retrouve encore des actes de l’an 1063, 1097 et 1100, par lesquels le Seigneur de Menetou fait don à différents Ordres religieux de la région, et plus particulièrement à la célèbre Abbaye de Saint-Sulpice-lès-Bourges, de vignes sises au clos de Davet. En 1190, Hugues de Vèvre, Seigneur de Menetou-Salon donne, lui aussi, des terres et des vignes à l’Abbaye de Loroy.

Enfin, les vieux écrits relatent que le vin du vignoble de Menetou-Salon fut un des plus beaux ornements de la table seigneuriale du grand argentier Jacques Cœur qui acquit la seigneurie de Menetou en 1450.

Menetou-Salon est classé AOC en 1959. Commencé petit, le vignoble se développera pour atteindre aujourd’hui un peu plus de 500 hectares en production. Cela en fait un petit vignoble, même si 1090 hecatres sont classés en AOC. L’aire d’appellation couvre l’aire d’appellation couvre les communes de Aubinges, Humbligny, Menetou-Salon, Morogues, Parassy, Pigny, Quantilly, Saint-Céols, Soulangis et Vignoux-sous-les-Aix.

La géologie est très semblable à celle que l’on retrouve à Chablis et est composée principalement de sols portlandien et de marnes kimméridgiennes.

Le climat est tempéré et d’influence océanique. Le climat et la géologie favorisent fortement le développement du sauvignon blanc, cépage dominant de la région. C'est le seul cépage autorisé pour élaborer le vin blanc de l'appellation. Certaines parcelles plus riches en argile permettent aussi la culture de pinot noir pour menetou salon rouge et rosé.