Viré-Clessé

42 domaines produisent 25600 hectolitres de vin sur une superficie de 406,65 hectares avec un rendement moyen de 62 - 64 hl/ha. Le climat est continental modéré

Créée en 1999, Viré-Clessé est une appellation assez recente du vignoble bourguignon. Il se démarque de ses appellations soeurs du mâconnais en laissant tomber le « Mâcon » en préfixe du nom du village d’origine. D’ailleurs, les appellations Mâcon-Viré et Mâcon-Clessé ont été abolies en 2002. L’appellation est située à peu près à mi-chemin entre Tournus au Nord et Mâcon au Sud. La limite Est est formée par la Saône. En tout, l’appellation englobe, outre les communes éponymes, les villages de Laizé et Montbellet.

Les vins ne peuvent profiter de l’appellation que s’ils sont vraiment secs. C’est à dire qu’ils ne peuvent pas contenir plus de 3gr de sucres résiduels au litre. Les vins qui dépassent cette limite perdent l’appellation et doivent être étiquetées sous Mâcon ou Mâcon-Villages. Le faible taux de sucres fait penser à Chablis, qui produit aussi des vins très secs.

Les vins de Viré-Clessé sont produits exclusivement à partir du chardonnay. Bien qu’en général plus secs, ils sont très similaires aux voisins de Pouilly, bénéficiant d’un climat modéré et de sols à forte proportion de marnes. On y retrouve aussi le « cray », un type de sols mâconnais calcaires à cailloux blancs. Ce sont ces marnes qui donnent le côté très minéral au vin, faisant penser aux pierres à fusil.