Chablis

253 domaines produisent 310000 hectolitres de vin sur une superficie de 5450 hectares avec un rendement moyen de 55 hl/ha. Le climat est semi-continental

L’histoire du vignoble de Chablis a commencé il y a 150 millions d’années. Car Chablis, c’est tout d’abord un terroir incomparable de calcaires, sédiments déposés depuis le kimmeridgien, ère géologique du jurassien. Ainsi, on trouve dans le sous-sol des marnes grises qui alternent avec des bancs de calcaire parfois très riches en fossiles d’Exogyra virgula, petite huître en forme de virgule. Ce terroir pauvre mais riche en minéraux donne se côté incisif et minéral aux vins de Chablis, plus qu’autre part en Bourgogne.

Touchant la Champagne au Nord et sur la même latitude que le vignoble du Val de Loire, Chablis est aussi le vignoble le plus septentrional de la Bourgogne. Le climat est ici semi-continental avec un hiver long et rigoureux et un été chaud. Loin des influences marines, le vignoble est parfois sujet à des gelées de printemps. Au moment où la vie reprend dans la vigne, les températures négatives, même printanières, peuvent griller les bourgeons se préparant à éclore, ou les jeunes pousses. Les vignerons ont appris avec le temps, et après des pertes conséquentes certaines années, à maitriser ces accidents climatiques.

A partir de 1959, les premières chaufferettes apparaissent dans le vignoble. Elles dégagent de la chaleur mais aussi créent un nuage de fumée qui limite le rayonnement des sols et donc leur refroidissement. Même si nécessaire pour préserver la vigne, le spectacle annuel des chaufferettes brûlant la nuit, est aussi un peu magique. Pour lutter contre le gel, une autre technique existe : l’aspersion. Elle consiste à projeter de l’eau sur les vignes, qui gèle au contact du bourgeon formant alors un cocon protecteur autour de lui : l’eau gelée est et reste à O°C ! C’est la stratégie igloo !

Les vins de Chablis sont élaborés à partir d’un seul cépage, le Chardonnay. Cépage caméléon par excellence, ici à Chablis il exprime des saveurs iodées, des notes florales mais aussi d’agrumes et de fruits à chairs blanches. Il exprime justement le calcaire de son terroir. Le vin de Chablis sera plus ample dans un terroir plus riche et plus droit s’il provient d’un terroir plus pauvre.